top of page

S'entrainer ou pas avec de l'arthrite ?

Dernière mise à jour : 7 juin 2019



L'arthrite, sous l'une ou l'autre de ses formes, affecte de nombreuses personnes, parfois de façon chronique. Souvent caractérisée par des douleurs aiguës aux articulations, elle ne donne pas envie de bouger. Pourtant, l'exercice est non seulement recommandé, mais bel et bien essentiel pour éviter que l'affection ne dégénère.

Les articulations

La saine pratique d'un sport aide les sujets arthritiques car, en sollicitant les articulations, elle permet de préserver la mobilité de celles-ci. Au contraire, l'immobilité risquerait d'aggraver la douleur liée à l'arthrite, en occasionnant une raideur musculaire. L'accroissement de la masse musculaire qu'on obtient en faisant de l'exercice est également réputé avoir un effet positif sur l'arthrite.


Les endorphines

La pratique d'un sport favorisant la libération d'endorphines dans le cerveau, elle permet aussi aux personnes atteintes d'arthrite de mieux gérer la douleur et l'inconfort liés à leur condition de santé. Il convient toutefois de rester à l'écoute de son corps et de ne pas chercher à outrepasser ses limites personnelles, ce qu'on peut être tenté de faire sous l'effet de cette morphine naturelle.


Le poids

La pratique d'un sport, c'est bien connu, contribue au maintien d'un poids santé. Or, le surpoids est l'une des principales causes de l'arthrite. En maintenant ou en retrouvant un poids santé, on agit à titre préventif.


À éviter

Certains sports ne conviennent absolument pas aux personnes souffrant d'arthrite, ainsi qu'à celles qui y sont prédisposées. C'est notamment le cas des disciplines qui impliquent des impacts réguliers et qui, de ce fait, contribuent à l'usure des articulations. Le jogging et le tennis, par exemple, pourraient aggraver un problème d'arthrite. On privilégie les sports d'endurance doux pour les articulations, tels que le vélo, les cours de groupe adaptés à son niveau, la natation, etc.


Les exercices impliquant des étirements et la musculation sans saut sont également bien adaptés. Quel que soit le sport qu'on choisisse, il vaut mieux ne pas l'exercer en cas de crise aigüe. Par ailleurs, si une douleur anormale se manifeste pendant la séance d'exercices, il vaut mieux prendre du repos que risquer une blessure.


Voilà une raison de plus pour se mettre à bouger !!!


Publié : 8 Octobre 2018 par Mélanie maheu

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page